7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 21:19

Photo-du-07-03-13-a--14.53.jpg

 

Yé kriii, est-ce que la cour dort ?

Cette photo vous fait découvrir un des nombreux us et coutumes de Guadeloupe.

Non pas de se tenir sur une jambe telle la grue ou le héron moyens.

Mais de se vêtir de rouge et noir le jour de la Mi-Carême.

Plus que 20 jours à tirer avant Pâques : attention messieurs et dames, on continue bien sûr à faire pénitence.

 

6 mars 2013 3 06 /03 /mars /2013 21:59

Le coin des artistes, façon Bricorama.

 

2013-03-06-17.59.38.jpg

 

Expo permanente d'art moderne à la Lézarde. Oeuvre intitulée "La télé marche plus et y'a le match de foot samedi".

Les auteurs tiennent à garder l'anonymat.

22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 23:15

Le coin des artistes (anonymes).

 

Bande de petits veinards, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas montré les trottoirs versaillais. Le style évolue, j'ai l'impression que d'autres street artists s'y sont mis.

 

P1100764--Copier-.JPG

 

Celle-là, je l'ai adoptée comme fond d'écran tant je la trouve belle. Perdue dans ses pensées.

 

P1100770--Copier-.JPG

 

Y'a de la joie.

 

P1100804--Copier-.JPG

 

Chrechez l'erreur. En fait, trottoir parisien.

 

P1100907--Copier-.JPG

 

Pour terminer (jusqu'à la prochaine fois), une oeuvre involontaire.

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 23:28

2013-02-16-14.55.58.jpg

 

C'est énervant, on ne sait pas le temps qu'il fait en ce moment. Temps pourri, et une heure après c'est le grand beau. Donc l'appel du paysage, plutôt que celui du repassage (c'est pour la rime, je ne repasse pas, je ne fais que passer).

 

Alors j'ai sorti les cartes au 25 000ème pour essayer de trouver un endroit que je ne connaitrais pas. Si possible pas trop loin de chez moi.

 

J'ai jeté mon dévolu sur une cascade paraît-il du côté de Ravine Chaude. Je m'y rends derechef, sans avoir réussi à entraîner quiconque dans ma quête. Pas grave, j'aime bien aller seule en exploration.

 

Je passe le gué, et essaye de trouver le petit pont qui mène à la rivière Bras de Sable. Je n'y comprends rien à cette carte, elle doit être périmée. Un monsieur pas périmé bien que d'âge mûr s'enqiert de ce que je cherche. Il m'indique le chemin, et se fait du souci pour moi : "A l'heure qu'il est, vous ne devriez pas aller jusqu'à la cascade !" (il 'était 14h15). Je réponds finement "Si vous ne me voyez pas repasse d'ici ce soir, envoyez les gendarmes".

 

2013-02-16-14.56.06.jpg

 

J'emprunte un chemin pavé entre les champs de canne, parfois ombragé, qui rejoint un petit bois.

 

2013-02-16-15.11.52.jpg

 

Un quatre quatre arrive devant moi, j'espère qu'il ne s'agit pas d'une bande de malfrats prêts à me dépouiller, voire plus si affinités. Pas du tout, c'est Sully, un collègue de la Chambre d'Agriculture, qui me confirme bien qu'à 15-20 minutes de là, il se peut que je trouve une cascade.

 

2013-02-16-15.20.03.jpg

 

J'y vais d'un pas lent, je me sens étrangement indolente. J'arrive en effet sur une sorte d'à pic, une rivière coule une dizaine de mètres en contrebas.

 

2013-02-16-15.24.25.jpg

 

Je tente une sortie sur la gauche, rien sinon un taureau brun qui m'effraie. Puis sur la droite, je m'enfonce dans un chemin forestier qui se resserre de plus en plus, et finit par me coller une petite angoisse.

 

Le courage ayant ses limites, et à l'impossible nulle n'étant tenue, je déclare forfait, et reviens tranquillement sur mes pas.

 

2013-02-16-15.57.59.jpg

 

Je rencontre au retour une vache et son petit. Puis un couple d'humains et leur enfant...

 

2013-02-16-16.18.13.jpg

 

... un champ de tarots à proximité d'un atelier de charbon de bois.

 

2013-02-16-16.18.58.jpg

 

2013-02-16-16.27.50.jpg

 

Et au bord de la route, une jolie case.

 

2013-02-16-16.27.17.jpg

 

Petit nécessaire de toilette ? Oubli ? Nul ne sait.    

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 23:43

2013-02-03-15.41.46.jpg

 

Rivière de Viard, 3 février.

 

GOPR7524.jpeg

 

Prétextes : sortie associative (rien ne nous effraie)...

 

2013-02-03-12.42.02.jpg

 

... et 4 anniversaires. Vous aurez reconnu mon ptit dernier, qui a contribué pour 13/110 au total des bougies qui eussent dû être soufflées ce jour-là.

 

2013-02-03-10.16.05.jpg

 

Au beau milieu du lagon, très peu de fond.

 

2013-02-03-10.25.34.jpg

 

En cadence mesdemoiselles, les îlets du Carénage se profilent à l'horizon.

 

2013-02-03-12.49.28.jpg

 

Marabout d'ficelle. Il fait chaud, protégeons-nous.

 

2013-02-03-13.35.19.jpg

 

Que dire ?

 

2013-02-03-16.25.03.jpg

 

Rien. Ne pas oublier, rêver, y retourner...

13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:21

2013-01-29-16.01.52.jpg

 

 

Aujourd'hui, c'est le mercredi des cendres. Comme le temps est à la pluie (et au froid, en attestent chaussettes et chemise à manches longues), je doute que nous allions comme prévu faire brûler Vaval à la Pointe. Brulerait-il d'ailleurs sous la pluie ? Dommage, c'est le jour de Carnaval que je préfère. Noir et blanc pour tout le monde, blanc et noir pour les autres. Et peut-être la chance de voir Akiyo débouler au coin d'une rue.

 

J'en profite donc pour tenter de combler un peu le retard en matière narrative. Je n'ai guère l'esprit à la narration, mais je vais tâcher de déposer quelques images et impressions de ces dernières semaines, avant que tout ne parte dans les cendres de l'oubli.

 

Je commence par ces quelques jours en Guyane en janvier dernier. J'y étais pour travailler sur des projets plutôt sympas : un site internet documentaire sur l'agriculture et une étude sur la fertilité des sols à faire démarrer (petit psychodrame relationnel et financier).

 

Mais comme je ne suis pas d'un sérieux à toute épreuve, j'avais aussi prévu de voir un peu de pays. La photo là-haut, ce n'et pas un plat de broccolis à l'huile d'olive, mais la canopée qui s'offrait à ma vue. Petit tour en ULM à Kourou, la piste est juste à côté diu centre spatial, et la forêt toute proche.

 

2013-01-29-16.05.55.jpg

 

En deux coups de cuiller à pot, nous arrivons en bord de mer. 

 

2013-01-29-16.11.42.jpg

 

Les vaguelettes lèchent la mangrove, j'ai l'impression que je pourrais toucher les palétuviers. Je flippe un peu quand le pilote me passe le manche 30 secondes, et un peu plus quand il annonce qu'on se fait enfermer par du mauvais temps et qu'il faut rentrer sas tarder. 

 

Avant cet épisode aérien, il y eut un week-end du côté de Kaw. Balades en canoë (à moteur ce n'est pas Délivrance quand même) sur ces marais très habités (oiseaux).

 

Kaw-109.JPG

 

Un cormoran se sèche les ailes au soleil.

 

Kaw-128.JPG

 

Deux troglodytes à miroir s'apostrophent au détour d'un méandre.

 

Kaw-068.JPG

 

La buse urubu mime le vautour du même nom.

 

Kaw-098.JPG

 

Drôle de bestiole de grande taille : l'hoazin, fardé de bleu.

 

Une nuit en hamac sous un grand carbet avec les singes hurleurs qui n'ont que peu hurlé. Un arrêt au retour pour aller sur le site de nidification des coqs de roche. Quatre mâles d'un orange éclatant vus sur le "lek" (arène sur laquelle ils se dandinent pour s'attirer les faveurs des femelles), et une femelle marron terne. Discrétion mesdames.

 

Kaw-164.JPG

 

La route pour arriver jusqu'à Kaw réserve toujours des surprises, buse blanche, toucan, tortue imprudente. Pas de singe cette fois-ci.

 

Voilà, restons-en là. Je reprends cet article le lendemain : il n'a pas plu, je suis allée au Carnaval, et j'ai vu débouler le groupe Akiyo (Akiyo la, palé kon sa... Eh oh, eh oh, eh oh Angelina joli bateau, joli bateau... Magnifique, peut-être 500 personnes à frapper du fouet, et marcher d'un pas endiablé sur le quai Lefèbvre). 

 

Les cendres étaient finalement sèches. 40 jours de pénitence svp ! 

7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 23:14

2013-02-03-13.34.14.jpg

 

L'incertitude n'est pas gênante en soi. Ni en soie d'ailleurs. Elle fait même partie intégrante de notre vie. La plupart du temps, ça ne nous gêne que moyennement de ne pas savoir le temps qu'il va faire demain, où de quelle humeur sera notre voisin de bureau.

 

C'est même trè agréable de ne pas savoir de quoi demain sera fait, ni quand nous quitterons cette merveilleuse terre.

 

L'incertitude ne devient pesante que lorsqu'elle touche des choses qui nous tiennent à coeur. Je mets du vert ou du bleu pour dessiner la mer ? La solution, les deux couleurs, et du mauve en plus.

19 janvier 2013 6 19 /01 /janvier /2013 21:38

Le coin des artistes, 5.

Sauf que je ne sais pas qui est l'artiste.

 

2013-01-19-17.09.17.jpg

 

Bourg de Petit-Bourg, fin d'après-midi.

 

2013-01-19-17.02.36.jpg

 

Je descends de voiture, j'avais déjà repéré cette chose.

 

2013-01-19-17.02.17.jpg

 

Monsieur Jeanne qui passait par là me dit "Il y en a une aussi à Vieux-Bourg. Ce sont des artistes qui font ça sur les vieilles cases". Amusant ce mélange de Superman ventripotent et de sigles Vuitton sur fond de tôle rouillée.

18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 21:11

 

2013-01-12-09.43.40.jpg

Vous le croirez si vous voulez, les chats ne rétrécissent pas au lavage.

 

A observer ce spécimen femelle, type écaille de tortue, état-civil Ghana, date de première mise en circulation fin 2005, ancien propriétaire ti Gay, date de première mise bas 2006, on peut s'en convaincre : elle aurait plutôt pris du volume après son passage par la case lave-linge. Peut-être d'ailleurs, telle une outre, est-elle emplie d'eau ?

 

Bon OK, Ghana est dans le panier à linge mais c'est parce qu'elle aime se mettre n'importe où, de préférence en des lieux non homolgués pour les chats. D'ailleurs, j'ai quelques sujets de discorde avec elle, bien que ce soit ma féline préférée (à moins que ce ne soit Flamèche, dont je vous parlerai une autre fois, bien entendu si vous m'en priez instamment).

 

Sujet de discorde numéro 1. Lorsque dans un sursaut de conscience je réalise l'âge que j'ai, et que je me dis qu'il faudrait limiter si c'est possible l'outrage des ans, eh bien je prends mon courage et mon tapis de sol à deux mains, pour faire environ 5 minutes d'abdoms au petit matin. Parfois en tenue légère. Je dois donc au préalable vérifier que JB not' jardinier n'est pas dans les parages.

 

2013-01-12-08.34.31.jpg

 

Comme par hasard dans une telle circonstance, Ghana se met dans mes pattes pendant mes séries de 50. Parfois même elle imite mes mouvements, elle veut peut-être renforcer sa ceinture pelvienne ? Déjà que je ne suis pas très motivée, alors la plupart du temps j'arrête mes mouvements idiots et je lui fais des gouzis gouzis, ce qui est quand même bien plus utile et agréable.

 

Sujet de discorde numéro 2. Je devrais plutôt dire : son petit problème, sa névrose. Autrefois très bonne chasseuse, elle me rapportait en cadeau à une fréquence quasiment hebdomadaire, un rongeur souvent de belle taille. Lequel était dans un premier temps tout ce qu'il y a de plus vivant. Puis inévitablement tout ce qu'il y a de plus mort, déchiquetté et éparpillé dans la maison. J'ai ainsi retrouvé une fois une jolie tête de rat fraîchement arrachée sous mas casquette qui traînait par là.

 

Eh bien peut-être qu'avec l'âge cet instinct s'est émoussé, ou son flair et sa vue ont baissé. Toujours est-il qu'elle jette maintenant son dévolu sur les paires de chaussettes pliées, et en attente de rangement sur le billard (délai pouvant je le reconnais être honteusement long). Ces objets sont nombreux dans une maisonnée qui comporte 3,2 mâles changeant de linge sans arrêt (l'un d'entre eux n'est là que le week-end, ce qui explique la déci-mâle). Elle les attrape donc délicatement entre ses crocs, avec le feulement caractéristique du fauve en chasse. Puis va les disposer aux quatre coins de la maison de façon apparemment aléatoire.

 

ALORS C'EST GONFLANT DEJA QUE J'AIME PAS RANGER LE LINGE.

 

Voilà je crois que j'ai encore inauguré une nouvelle rubrique, celle des articles sans aucun intérêt !

 

14 janvier 2013 1 14 /01 /janvier /2013 00:45

2013-01-13-12.17.01.jpg

 

Et je ne suis pas la seule.

 

Janvier bien souvent, "la mer est mauvaise". C'est amusant comme on traite de mauvais ce qui nous ennuie ou nous fait peur. Mauvaise grippe. Mauvais sort. Mauvais oeil.

 

Bref, la mer est forte, c'est la saison. Plus de 3 mètres cinquante de creux annoncés pour demain, avec la houle de nord.

Dégâts colatéraux, les pêcheurs sortent peu (ils vont pécher ailleurs). Il est donc difficile pour moi de préparer le cébiché pour mes proches. Chance, j'ai quand même trouvé du thon hier. J'espère ainsi avoir fait des heureux.

 

2013-01-13-12.22.52.jpg

Les vagues déposent sur la grève des petites flaques poétiques, entre coraux et bigorneaux (ou apparentés).

 

C'était à l'Anse à l'Eau ce dimanche un peu particulier de janvier.