22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 20:53

Just-me.jpg

 

Que voit l'oeil averti ?

 

- Quelques (très légères) rides au coin de l'oeil, parfois appelées pattes d'oies ?

- Un demi-sourire un peu niais ?

- Un morceau de crêpe coincé entre deux dents ?

- Un quidam ne se doutant absolument pas de l'unicité de l'instant ?

 

Peut-être.

 

Mais si vous regardez un peu plus attentivement, il y a en arrière-plan 3 petites spirales reliées. Hé hé, ce qu'on appelle un triskel.

 

Donc c'est un indice. Nous sommes en Bretagne. A la gare de Rennes plus exactement. Vite fait, nos trains partent dans 5 minutes, un petit selfy avec Mamacita pour nous souvenir de cette journée passée ensemble. Elle repart vers Concarneau et moi vers Paris.

 

Rennes que je ne connaissais pas m'a semblée être une très jolie ville. J'ai particulièrement apprécié les colombages en bois teintés, et la boutique de fournitures à dessin, que nous avons quelque peu dévalisée.

 

Talon.JPG

 

Quand même pris le temps de faire deux-trois clichés sur le thème, apprécié par certains, des talons aiguilles.

 

Aiguille.JPG

 

La prochaine fois j'essaierai de mieux coller au sujet, et de ne pas m'enflammer pour des futilités, que diable !

18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:58

J'ai longuement hésité. Au moins 10 minutes.

 

Marie-Galante-La-Feuillere-Mai-2014.jpg 

 

Un week-end à Marie-Galante avec le club de roller, pour en faire le tour (40 kilomètres) (j'écris kilomètres en entier, parce que c'est long à faire, surtout en roller).

 

C19-19-A3.jpg

 

Le petit Milou en forme d'ange : "Ma vieille, tu as toujours le chikungunya en toi, et les genoux en vrac. Tu vas pleurer ta mère si tu y vas".

 

Le petit Milou en forme de diable : "Oui mais ça va être trop sympa, tu ne peux pas louper ça".

 

Soit (prononcer "soite"). L'industrie pharmaceutique ayant quand même mis à la dipsosition de la population des petits cachets rouges à effet anti-ouille, il n'est pas interdit de rêver.

 

2014-05-17-12.27.31.jpg

Alors voilà, quelques images et moments qui m'ont été donnés un week-end de mai.

 

2014-05-17-12.26.37.jpg

Départ gare maritime de Bergevin.

 

2014-05-17-13.07.28.jpg

Le matos est prêt.

 

2014-05-17-13.25.14.jpg

Echantillon des merveilleux fous roulants.

 

2014-05-17-14.26.01.jpg

Un stop à Saint-Louis, une dame a débarqué par erreur.

 

2014-05-17-14.43.34.jpg

Grand-Bourg nous voici.

 

2014-05-17-17.16.06.jpg 

Le Soleil Levant.

 

2014-05-18-10.37.31.jpg

Départ place de Saint-Louis, hauts les coeurs.

 

2014-05-18-11.05.33.jpg

2014-05-18-11.06.15.jpg

L'armée est là ce week-end, on mixe un max.

 

2014-05-18-10.37.44.jpg

Des pauses mais pas tant que ça.

 

2014-05-18-11.45.47.jpg

Pfou.

 

2014-05-18-12.29.02.jpg

Etape de Capesterre.

 

2014-05-18-13.49.05.jpg

Etape miam miam à Grand-Bourg.

 

2014-05-18-14.21.30.jpg

Un petit foot pour ne pas se refroidir.

 

2014-05-18-16.33.16.jpg

Dernier tronçon vers Saint-Louis.

 

2014-05-18-16.35.11.jpg

Arf ! Un bain de mer, on file à Grand-Bourg reprendre le bateau.

 

2014-05-18-17.58.34.jpg

Le temps d'une bière tout de même.

 

2014-05-18-18.05.51.jpg

Une Carib sinon rien.

 

2014-05-18-18.49.jpg 

Un instant spécial sur le chemin du retour.

 

2014-05-18-11.40.32.jpg 

Bilan. Rien que du tout bon. A refaire, même si ça ne sera plus la première fois

 

Woulo Séb et Nico, du Blues Roller Gwada band.

 

7 mai 2014 3 07 /05 /mai /2014 01:57

Desirade-ravine-portorique.jpg

Un dimanche sur le caillou long. Avec Paul, mon nouveau neveu, et Emilie jolie.

 

Nous montons sur le plateau, et tentons de trouver l'accès d'une belle ravine, qui donne sur la côte nord de la Désirade, battue par la mer, probablement parce qu'elle l'a bien mérité.

 

La ravine se mérite également, nous déambulons un certain temps dans le zaïon, écorchons nos mollets dans les broussailles, tentons de nous orienter grâce au bruit des éoliennes, ou à la topographie : il faut descendre.

 

L'intérêt de galérer à trois, c'est qu'il y en a toujours au moins un qui ne perd pas espoir.

 

Aaahh, je reconnais vaguement les lieux. Un semblant de sentier, un creux, le tout début de la ravine !

 

Ensuite, c'est du gâteau, il n'y a qu'à suivre la voûte ombragée (il était temps, nous commencions à ressembler à 3 vieux toasts grillés). La ravine est sèche, mais on comprend que lorsqu'il pleut fort, ça doit débarouler. Plein de minuscules lézards noirâtres et frétillants, des gymnophtalmes. 

 

Et voilà, terminus. Tout le monde ne descend pas, sous peine de faire le grand saut. Cette ravine ne débouche pas à la mer, mais sur un cirque constitué d'une falaise de 100 ou 200 mètres de haut. Nous contemplons le V Vert tendre de la Vallée, barré par un horizon marin bleu, mauve et turquoise. Sans oublier les roches sombres et l'écume éclatante. La cagnard fait son boulot. Sur la droite une rûche naturelle avec ses rayons de cire qui pendent dans un recoin de la falaise. La lumière accroche les abeilles qui rentrent au bercail.

 

C'est les pieds dans le vide ou presque que je tire le portrait du paysage. A toute allure parce que mes deux compagnons ont chaud très chaud. Et aussi parce qu'avant de reprendre la bateau, il nous fait encore aller à la pointe Est de l'île pour tenter de voir les baleines à bosse depuis la station météo. Alors vous pardonnerez l'aspect brouillon de l'aquarelle, mais le coeur y était.

 

Nous remontons notre ravine au galop, et repérons bien l'accès pour la prochaine fois. Descendons de la montagne, prenons le chemin du phare (ah, le phare) et posons nos fesses sur la terrase de la météo. Tous les bois du deck ont été chapardés, ne restent que les poutrelles. 

 

Le regard rivé vers les 7 000 kilomètres d'Atlantique, nous cherchons les souffles. Rien. Les baleines ont boudé, et dans une ou deux semaines repartiront migrer dieu sait où. Elles nous font cependant signe sur le bateau du retour.

 

Bon signe ? Qui peut le dire.

 

 

5 avril 2014 6 05 /04 /avril /2014 23:59

img237.jpg

My taylor is not rich, et le Birmingham dont il st question n'est pas celui qu'on croit.

 

Coin de campagne à Baie-Mahault, proche du lagon nord. Des champs de cannes, des paturages et les boeufs qui vont avec.

 

Au détour d'un chemin au lieu-dit l'Anse à Chats, je n'ai pas rencontré de chat.

 

Mais un groupe de hérons garde-boeufs perchés au bord d'une "chaudière" (ces vieilles cuves rouillées hémishériques qui servaient à faire évaporer le jus de canne dans les usines de sucre d'antan). Sans doute à l'affût des petits poissons et vermisseaux se prélassant dans l'eau tiède accumulée au fond.

 

Le temps que je saute de mon vélo et sorte mon carnet, ils s'envolent tous. Je m'attaque malgré tout à ce petit bout de paysage. L'un d'entre eux a pitié de moi, et revient faire un stop pendant quelques secondes. Shooté !

 

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 17:10

C'était hier la journée du bonheur et je ne le savais pas, quelle misère.

 

J'ai pourtant ressenti le bonheur à l'extrême sud de mon île. Aïe hi, aïe ho, je revenais du boulot. En l'occurence une réunion à la préfecture, donc dans la région de Basse-Terre.

 

J'ai fait un gros crochet pour rentrer à la case : Vieux-Fort. La pointe où se trouve le phare. Le vent. Les herbes jaunes et folles. Les roches noires et les Saintes au loin. Le ciel se teintant de jaune au couchant. Un pélican puis une frégate dans le ciel. 

 

img805.jpg

 

Rien de plus.

16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 21:49

A l'attention de la Marouette ponctuée, et du Capitaine Flam' son fidèle lieutenant.

 

2014-03-15-14.50.53.jpg

 

Je voulais informer Mademoiselle la Conservatrice de la Réserve des Glénan que la première pierre de l'opération de jumelage avec celles de la Désirade a été posée : Ker Titè est baptisée.

 

Premier parpaing serait plus exact, la déco étant à ce titre exemplaire. Récup mais quelle esthétique ! 

 

2014-03-15-09.30.06.jpg

 

A signaler également un panneau d'affichage hi-tech, permettant de suivre les améliorations du lieu, voir même d'en suggérer de nouvelles.

 

2014-03-15-09.29.45.jpg

 

L'aventure ne fait donc que commencer, et je crois pouvoir vous garantir, Mademoiselle la Conservatrice, que nous pensons atteindre les 3 étoiles au Michelin, voire le 7ème ciel, lorsque vous nous rendrez visite, dans un avenir pas trop lointain nous l'espérons.

 

2014-03-15-09.31.33.jpg

 

Ma modeste contribution en cette visite du 15 mars fut la pose de l'enseigne Ker Titè, ainsi que l'achat d'un sachet (ban mwen un chassé !!) de crochets accroche-tableaux. Crochets qui permettront je l'espère de poursuivre la mise en place de l'expo permanente.

 

2014-03-15-09.30.26.jpg

 

Je vous fais savoir, chers Marouette et Flam', que j'ai lâchement profité de cette journée pour prendre du bon temps dans les environs, accompagnée de mon fidèle compagnon Trek, un beau 26 pouces noir blanc rouge.

 

Quelques images, qui parleront mieux qu'un long discours.

 

img228.jpg

Muret à Scinques (aux abonnés absents), au bout de la route de la Kaz.

 

2014-03-15-15.21.15.jpg

 

Trek en panne, laissé sous la surveillance des habitants du cimetière.

 

2014-03-15-13.42.09.jpg

 

Les deux ennemis des Melocactus : la transplantation et le cabri.

 

2014-03-15-15.08.44.jpg

 

C'est un point de vue comme un autre.

 

2014-03-15-13.32.09.jpg

 

Celui-là semble plus désintéressé.

 

2014-03-15-12.15.53.jpg

 

Petite pause à la plage à Fifi, tout ça est épuisant.

 

img230.jpg

 

Quelle visi mes amis ! Rien moins que le phare, Marie-Galante et la Dominique.

 

2014-03-15-13.30.41.jpg

 

Je récupère Trek auprès de ses amis morts-vivants, croise encore une belle plante, et c'est le moment d'aller mettre la clé sous la dalle.

 

2014-03-15-15.30.33.jpg

 

Retour à la case dé-port.

 

 

 

img231.jpg

 

Un petit croquis sur le banc public, en compagnie d'un voisin braillard parlant politique. "La Désirade aux Désiradiens".

 

2014-03-15-16.13.46.jpg

 

Pleins gaz vers l'avenir, qui sait ce qu'il nous réserve ?

7 novembre 2013 4 07 /11 /novembre /2013 19:49

Claudie-Ce-dric-Marion-Marine.jpeg

Cliché P.-Y. Pascal

En préambule je fais un aveu : cet article est repris à 95% d'un autre blog. Comme c'est un blog écolo, c'est bien normal de recycler ! 

 

Wikipédia nous dit  : L’éclectisme (du grec eklegein : choisir) est une attitude philosophique consistant à choisir dans plusieurs philosophies les éléments qui paraissent intéressants pour constituer un système complet.

Scinque-Marion-Diard.jpg

Dessin M. Diard

 

Eh bien alors nous fûmes éclectiques en ce week-end prolongé de la Toussaint, passé à Désirade.

 

Système complet :

 

Staff-AEVA-Desirade.jpg

 

- Quinze Aevistes (AEVA = assoc, repaire de naturalistes) de 24 à 62 ans.

De-sirade-Devant-y-bon-Novembre-2013.jpg

 

- Thèmes abordés = prospections Scinques (= lézards rares), géolocalisation Têtes à l'Anglais (= cactus protégés), astronomie gymnique, aquarelle, géologie (Désirade = réserve géologique).

 

De-sirade-Salines-Galets-Novembre-2013n-b.jpg

 

- Rencontres avec les collègues d'AMAZONA (qui nous ont organisé une petite séance ornitho), et de l'ASFA (qui nous ont invités à un raout chauve-souris mais faute de réseau, nous manquâmes le train de la Pipistrelle).

 

De-sirade-Anse-Echelle-Novembre-2013n-b.jpg

 

- Milieux parcourus : murets de pierres sèches sur morne, salines, pente sud de la Montagne, ravine, littoral nord, plateau, prairies et falaises littorales est, zone péri-urbaine à chat chasseur de Scinques, gîtes de Madame Pioche.

De-sirade-Salines-Novembre-2013.jpg

 

- Conditions météo : parfois humides.

 

Eclipse-Soleil-S.Pedurthe.JPG

Cliché S. Pédurthe - Eclipse solaire à 58% de matière grasse.

Eléments intéressants : beaucoup.

 

Anolis-Desirade-Thomas-Delhotal.jpg

Cliché T. Delothal - Anolis inquiet ?

 

Desirade-Felix-Bompy.JPG

Cliché F. Bompy - La petite sirène de la trace du Grand Nord.

 

Tete-A-langlais-Desirade-E-Peuziat-JPG

Cliché E. Peuziat. La Tête à l'Anglais porte un fruit.

 

Mapou-Desirade-C-Barlagne.jpg

Cliché C. Barlagne. Orgie racianaire.

 

Roche-Desirade.jpg

Cliché Bibi. Roche.

21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 23:10

img593.jpg

 

 

Continuons sur la lancée des escapades estivales.

 

Trottoir-London

 

Quoique le mot estival paraisse un peu exagéré pour cette belle ville de Londres, même en septembre.

La Tamise déchaînée sur fond de pleine lune ? Nan, le trottoir mouillé.

 

London-St-Katharine-Docks3.jpg

 

Ma dernière visite dans la capitale de la perfide Albion remontait à plus de 25 ans, et je n'en garde aucun souvenir, si ce n'est les librairies spécialisées dans les ouvrages naturalistes. 

 

London-Subway-Holborne.jpg

 

Cette fois-ci, je vais à Londres car je suis seule et libre comme l'air, mes missions sont accomplies et je vais donc rentre visite à ma nièce chérie, j'ai nommé Nounou.

img594.jpg

 

J'ai pu déambuler du côté de la City, avec ses immeubles ultra-modernes.

 

London-Tate-Modern2.jpg

 

Au bout du quai, le Musée Tate Modern. Les musées sont gratos, alors on n'hésite pas à y entrer le nez au vent.

 

London-Tate-Modern.jpg

 

Même les gardiens sont des oeuvres.

 

London-Tate-Modern3.jpg

 

J'ai croisé la grâce.

 

img596.jpg

J'ai joué à croque Madame.

 

img595.jpg

 

A star is born.

 

London-Camden-Market3.jpg

 

Retour à la réalité, et à Camden Market.

 

London-Camden-Market.jpg

 

Top models de celluloïd.

 

London-Camden-Market2.jpg

 

Tentantes tenues.

 

img597.jpg

 

Longeant le marché, un canal. Une fille qui vivait dans la péniche est venue discuter avec moi et me proposer un thé.

 

London-Tower-Bridge2.jpg

 

Les British ne sont pas coincés. Partie de jambes en l'air sur fond de Tower Bridge.

 

London-Tower-Bridge.jpg

 

Qui n'inspire que moyennement cette petite dame, davantage intéressée par sa propre image.

 

London-St-Katharine-Docks2.jpg

 

Tout près de là, St Katharine Docks, dont j'ai retenu la déco. Des hommes qui tombent.

 

London-St-Katharine-Docks.jpg

 

Des petits poissons qui nous disent qu'il n'y a pas de raison pour se tirer la langue.

 

London-Boat.jpg

 

Et des bateaux. Difficile d'en choisir un pour vous.

 

London-Sidewalk2.jpg

 

Pourquoi Colt ? Je ne sais.

18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 20:51

2013-08-17-10.53.59.jpg

 

C'est texto ce que m'a dit le bougre après son premier jour à la fac de Toulouse. 

 

2013-10-05-11.07.20.jpg 

 

"Ils ont tous l'accent du sud, ils sont tous du coin".

 

2013-10-05-09.09.43.jpg

 

Mais je rassure les inquiets, le petit créole s'est bien intégré et apprécie l'ambiance festive de la ville rose.

 

2013-10-05-11.12.37.jpg

 

J'ai apprécié également, lui ayant fait une petitte visite de politesse tout récemment.

 

2013-10-05-11.10.10.jpg

 

Tellement contente qu'il ait pu intégrer cette fichue licence pro.

 

2013-10-05-07.10.19.jpg

 

Et retrouver sa vieille (20 ans) amie d'enfance.

 

Quelques vues de la ville, parcourue en compagnie de Ludo, Jojo, et Rémi venu de Pau pour l'occasion. Je mentirais en disant que je ne suis pas une mère heureuse.

 

2013-10-05-09.21.28.jpg

 

2013-10-05-07.19.30.jpg

 

2013-10-05-11.21.24.jpg

 

Dessins-0001.jpg

 

24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 00:10

2013-08-30-09.36.21.jpg

 

Mais que diable alliez vous faire à Liège ?

 

img588.jpg

 

Goûter les cafés liégeois ? Non, seulement les moules frites (sans frites et sans mayo ?) et les boulets (en français, boulettes).

 

Ce qui nous a mené à Liège, c'est son école réputée de kinésithérapie. Sise au 1 Quai du Barbou, dont vous apercevez une vue ci-dessous au soleil levant.

 

Liege-Barbou-2013-Aout.jpg

 

Si vous êtes français et finançable (pas trop de trous dans les études svp), il vous est possible de bénéficier de l'excellent enseignement de kiné, mais seulement à condition d'avoir de la chance. Les trois derniers jours ouvrables d'août au Quai du Barbou, d'interminables files de postulants français font le trottoir, pour remettre leur dossier d'inscription. Fait exceptionnel, il ne sert à rien d'avoir un bon dossier, il suffit qu'il soit tiré au sort (devant huisser s'il vous plait une fois).

 

Alors voilà, c'est celà que nous fîmes à Liège le dernier jour ouvrable d'août. La chance ne nous a pas souri, mais la ville si.

 

2013-08-30-05.20.32.jpg

 

Des gens à l'écoute.

 

2013-08-30-10.34.16.jpg

 

Des quartiers cosmopolites. 

Liege-Ferronstree

 

Des immeubles de briques roses, ocres, mauves.

img606.jpg

Des clochers un peu partout.

 

2013-08-30-06.48.22.jpg

 

Des reflets comme si nous y étions.

 

2013-08-30-05.06.55.jpg

 

Des degrés habités.

 

2013-08-30-06.39.08.jpg

 

Nous y étions.